Formation protection VIP en Israël

Exercice de tir protection VIP

Ce premier voyage en Israël m’a laissé de magnifiques souvenirs.  Je les partage ici avec vous: une pratique intensive du krav maga émaillée de belles rencontres…

Voyage, voyage

A l’aéroport, c’est déjà l’effervescence : tout le monde semble se connaître.

Dans l’avion, les conversations vont bon train. Certains sont là pour affaires, d’autres pour le boulot – la nuance a toute son importance- d’autres encore raccompagnent leurs petits-enfants au ‘pays’.

Moi, je suis là pour un stage de krav maga avec Master Gabi Noah. C’est ce que je dirai au contrôle de passeport et qui fendra le visage de mon interlocutrice d’un large sourire : ‘il y a beaucoup d’étrangers qui viennent pour lui’. Et oui, la rançon du succès !

Premier contact avec les autochtones

Pour la première nuit, j’ai décidé de loger chez l’habitant.  Le contact s’est établi quelques jours auparavant.  Mes hôtes sont très sympathiques et chaleureux. Un des deux travaille comme ‘éducateur environnemental’ et sensibilise la population à l’écologie, vaste programme…

Le lendemain, je rejoins Netanya en bus, grande expérience quand on ne lit ni ne parle l’hébreu 😉

Entraînement – les experts à Netanya…et moi

Premier constat : les forces en présence sont impressionnantes ; la top team est représentée en nombre et les grades sont très élevés.  Me voilà bien entourée, avec un tel casting, on ne peut qu’être tirée vers le haut.

Les techniques s’enchaînent et ne se ressemblent pas : couteau, bâton, pistolet ; de face, de profil, de dos.   Chacun a son style pour dégainer : de John Wayne à Will Smith en passant par Lara Croft, l’humour aussi a sa place sur le tatami.  Mais si d’habitude celui qui rate sa technique de défense en subit seul les conséquences, ici, c’est un tiers, le VIP, qui paie les pots casses.  Voilà de quoi rajouter un peu de pression.

Etre attentive à son environnement, détecter tout élément suspect, être sur le qui-vive en ayant l’air décontracté, connaître les défenses et les appliquer, s’interposer entre son VIP et l’agresseur – et cette fois rester dans la ligne de mire, évacuer vers un lieu sûr, …

Divers exercices nous permettent de développer et d’entrainer ces divers compétences et aspects.
Etre bodyguard, ce n’est pas un ‘easy job’ et nous sommes loin des clichés glamour de la production cinématographique.

Comme une odeur de poudre…

Sous-sol bétonné, photo d’orteils perfores (l’expression ‘se tirer une balle dans le pied’ prend tout son sens), consignes de sécurité : pas de doutes, nous voilà au stand de tir.

Ici, on ne lésine pas sur la sécurité. Les instructions sont claires et précises. L’enseignement est progressif et personnalisé ; j’ai droit à un coach privé qui accompagne mes premiers pas 🙂 dans le monde de la gâchette.

Exercice de tir protection VIP

Nous travaillons divers aspects de manière très méthodique: le maniement de l’arme, le placement, la visée, la précision, la rapidité, les déplacements, les cibles fixes et mouvantes,…un programme très complet.

Shabbat Shalom

Vendredi soir, nous sommes invités chez Gabi pour Shabbat: sur la table, des plats typiques « home made’ délicieux. Autour de la table, une belle brochette de nationalités et d’origines : syrienne, israélienne, suédoise, portugaise, polonaise, belge, j’en oublie peut-être, … l’amitié ne connait pas de frontières !

Le lendemain, pas un chat dans les rues… Enfin, plus exactement, le samedi, on ne voit plus que les petits félins, en nombre impressionnant.  Le calme règne, le temps est comme suspendu.

Pas de repos pour les braves toutefois et pour 4 d’entre nous, ce sera ‘business as usual’.

Entre lys et rose: le mariage de Shani

Un de nos partenaires marie sa fille, nous sommes invités aux noces. L’occasion, outre de resserrer les liens, de se pencher sur les traditions : de l’enterrement de vie de célibataires, à la visite à la synagogue, en passant par le Mikveh, l’immersion totale de la future mariée dans l’eau de pluie… j’en apprends un peu plus sur les rites.
La cérémonie est prévue pour demain, je me réjouis d’avance.

Une extraordinaire expérience

Un voyage riche, tant en termes d’apprentissage de techniques que de rencontres et d’émotions. Un seul regret: le manque de temps pour visiter les richesses du pays mais ce sera une occasion de revenir.

A l’heure où j’écris ces lignes, nous avons franchi la première moitié du stage. Demain est un autre jour, pour nous, pour apprendre de nouvelles techniques & tactiques et pour notre VIP, espérons-le, ‘die another day’.

Anne Wanielista
Netanya
17 Novembre 2014

Formation protection VIP en Israël

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut